Etiquetas

lunes, 11 de septiembre de 2017

La Nef et la transition énergétique

Le secteur de l’écologie est, de loin, le plus financé par la Nef et les projets liés aux énergies renouvelables y tiennent une place prépondérante, représentant plus du tiers des prêts débloqués par la Nef en 2016 (soit près de 12M€). Depuis sa création en 1988, la Nef met son expertise au profit des acteurs de la transition énergétique et accompagne les développeurs, installateurs et utilisateurs (sociétés de production ou collectivités locales) de centrales de production d’énergie électrique et thermique d’origine renouvelable : éolien, photovoltaïque, biomasse, hydroélectricité.

En 2017, la Nef renforce son action. Elle propose aujourd’hui une offre de financements complète et un accompagnement sur mesure, adapté aux besoins des porteurs de projets d’EnR. Son expertise interne lui permet de ne pas recourir à des audits externes. Deux chargés de crédit, dédiés au financement des EnR, effectuent ainsi une étude au plus juste de chaque projet, afin d’optimiser les plans de financement et la gestion de trésorerie. Ils proposent des solutions et des garanties adaptées aux différents besoins (installation, post-financement, rachat) et aux montants sollicités.

Si la Nef finance les projets de production d’énergie verte, elle n’en oublie pas pour autant un pilier majeur de la transition énergétique : les économies d’énergie. Ainsi, la Nef finance également des projets spécialisés dans les bâtiments à basse consommation, l’isolation, etc. (bureaux d’études comme Enertech, par exemple).